Actualité

EXCLUSIF. Donald Reignoux, doubleur français de Reese : « Reese a une dynamique qui me correspond bien »

Le jeune acteur de 22 ans qui interprète la voix française de Reese nous a accordé une interview exclusive.

Donald Reignoux, la voix française de Reese depuis la saison 3. © Sonacom
Donald Reignoux, la voix française de Reese depuis la saison 3.

Doubleur des personnages de séries ou dessins animés aussi célèbres que Titeuf, Evangelion, mais aussi et surtout le personnage de Reese dans Malcolm, Donald Reignoux, jeune acteur de 22 ans, est de plus en plus connu dans le métier. Pour Malcolm France, il a accepté de nous accorder un entretien exclusif !

Malcolm France : Donald Reignoux bonjour ! Vous avez débuté le doublage très tôt, à l’âge de 11 ans. Comment tout cela a-t-il commencé ?
Bonjour ! Eh bien j’ai commencé par hasard, par une amie de ma mère qui cherchait des enfants pour doubler un téléfilm… Ensuite j’ai continué comme ça pendant 3-4 ans, pour en faire beaucoup plus régulièrement vers mes 16 ans…
Vous souvenez-vous de votre tout premier doublage ? Comment ça s’est passé ?
Oui ! On devait faire des « ambiances ». C’était marrant, on devait dire « Allez, passe ta gomme ! », des trucs comme ça… Ça m’avait fait plutôt rigoler, mais l’expérience n’avait pas été comme une révélation, je ne savais même pas si j’allais vouloir continuer ! [Rires]
Et qu’est-ce qui vous plaît finalement dans ce métier ?
Peut-être de changer tous les jours de personnages. Reese fait partie de mes préférés, il est vraiment très très fun à doubler. Mais j’ai pas mal de projets pour 2005, qui j’espère se concrétiseront, et qui me feront faire autre chose…

« J’ai doublé des scènes de conneries de Reese que j’avais déjà fait étant petit ! »

Donald Reignoux à Malcolm France
Comme ?
Eh bien déjà je suis voix antenne (jingle, promos) de NRJ, et j’ai une pièce de théâtre avec du beau monde pour le Festival d’Avignon, et quelques projets télé dont je ne peux pas parler pour le moment, on n’en sait trop rien.
Comment êtes-vous rentrés dans l’équipe du doublage de Malcolm ?
On m’a appelé pour remplacer l’ancien comédien qui a déménagé et laissé tomber la série. Et en fait, apparemment je suis rentré comme un gant dedans. À croire que je suis aussi fou que lui — ce n’est pas faux d’ailleurs ! [Rires]. D’ailleurs j’ai doublé des scènes de conneries de Reese que j’avais déjà fait étant petit ! [Rires]
Justement, vous a-t-on demandé par exemple de vous adapter à la voix de Romain Douilly, l’ancienne voix de Reese, ou vous a-t-on laissé carte blanche ?
Du tout… J’ai vraiment fait ce que je voulais, et qui est très proche, pour ne pas dire identique à ce que j’avais fait avec Louis Stevens, dans La Guerre des Stevens, qui était lui aussi très sympa à doubler !
Comment se passe un jour typique de doublage de Malcolm ?
C’est en général très rapide. On a souvent du mal à trouver des dates qui correspondent au mieux pour enregistrer, mais je suis bien souvent seul au micro, ou parfois un peu avec le comédien qui double Malcolm, Brice Ournac. Je fais en une journée quatre épisodes environ. Quand on est tout seul, c’est vraiment suffisant pour arriver à bien travailler…
Il vous arrive tout de même de doubler des scènes ensemble ?
Ça dépend des fois…
On parle de Malcolm, mais justement, vous l’aimez bien cette série, au delà de l’aspect du doublage ?
Ouais carrément, il y a vraiment un bon esprit, c’est bien tourné, bien joué, c’est vraiment un bon divertissement, et pas seulement que pour les enfants. Sur le plateau, tout le monde rigole lors des bonnes scènes des épisodes !
Effectivement, cette bonne ambiance se ressent réellement sur la qualité du doublage qui est apprécié chez les fans de la série !
On vous sent très proche de Reese notamment de par ses bêtises comme vous nous l’avez dit. Vous avez d’autres points communs ou au contraire des différences avec lui ?
La coupe au gel peut-être ! [Rires] Sinon il a une dynamique qui me correspond bien. Je suis vraiment aussi immature que Reese parfois. Qui a dit « souvent » ? [Rires]
Et dans l’aspect purement vocal, Reese est-il facile à doubler ? On sait qu’il lui est déjà arrivé de pousser la chansonnette !
Pour bien doubler Reese, il faut juste avoir la pêche, et être attentif à tout ce qu’il fait : c’est pas plus dur que ça.
Ça je m’en rappelle plus de ses talents de chanteur à vrai dire…
Y’a-t-il un autre personnage mis à part Reese qui vous fait délirer dans la série ?
Les parents sont incroyables, et Marion (Game, la voix française de Lois, NDLR) et Jean-Louis (Faure, la voix française de Hal, NDLR) sont exceptionnels dedans !
En effet, ils y sont pour beaucoup dans le succès de la série ! Ont-ils une part de folie qui est similaire à leurs personnages ?
Ah oui ! Ouh là là, oui ! Mais de toutes façons c’est clair, Marion, Jean Louis et moi avons vraiment un côté délirant qui fait qu’on adore doubler ces personnages.
La saison 6 de Malcolm est actuellement diffusée aux États-Unis… Vous savez à quelle date le doublage français est-il prévu ?
Je crois que ça reprend au printemps, si je ne me trompe pas !

« Je trouve que bien souvent on crache sur les doublages français des séries, beaucoup plus que sur les films en général. »

Donald Reignoux à Malcolm France
Vous avez déjà eu l’occasion de rencontrer les acteurs de la série ?
Oh non, et je ne pense pas que je les verrai un jour. C’est pas près d’arriver !
Que pensez-vous du doublage français en général ? Quel est votre sentiment vis-à-vis des mauvaises critiques à son égard ?
Je trouve que bien souvent on crache sur les doublages français des séries, beaucoup plus que sur les films en général. Mais ces fameux râleurs sont bien souvent réellement fans de la série, et sont donc bien souvent trop habitués à la VO. Après, forcément, la VF leur paraît bien fade et moins intéressante. Malgré tout, je pense que globalement, les doublages français sont plutôt réussis.
Vous avez personnellement des mauvais souvenirs sur certains doublages ?
Euh, non pas particulièrement, tout s’est déroulé sans encombres jusqu’à présent.
Au contraire, y’a-t-il des doublages dont vous êtes particulièrement fiers ? Doubler Titeuf et Hugo dans un même dessin animé doit être excitant, non ?
Ouais, c’est vrai que tous ces rôles que vous m’évoquez sont vraiment tous très particuliers, mais vraiment ils sont tous très drôles à jouer !
Donald Reignoux, merci, et bonne chance pour la suite de votre carrière !
Merci beaucoup.
Propos recueillis par Alexandre Salcedo, le vendredi 24 décembre 2004, pour Malcolm France.

Sur le même sujet

Mots clés : , , , ,

Commentaires