Comédiens de doublage

Cédric Dumond

Cédric Dumond. © DR
Cédric Dumond.

Biographie

Né le 19 septembre 1969, Cédric Dumond est un « enfant de la balle ». Il a grandi sur les plateaux de théâtre grâce à sa mère qui l’y a fait travailler très jeune. Un de ses premiers rôles était celui du Petit Prince dans la pièce éponyme mise en scène par Marie-Claire Valène. Il a également lui-même écrit une pièce avec Philippe Dumond, Les Oies du Capital, mise en scène par Jacques Décombe. Avec ses yeux bleus malicieux et ses cheveux châtains, il a interprété de petits rôles au cinéma, notamment dans Scout Toujours de Gérard Jugnot ou Le Tronc, de Bernard Faroux et Karl Zéro, et a joué dans de nombreux courts-métrages.

À la télévision, Cédric a fait des apparitions dans nombreuses séries telles Mésaventures, Tribunal, Sous le soleil, ou encore Julie Lescault. Mais c’est sans doute dans Extrême Limite qu’il a eu le rôle le plus important, celui de Fabrice, aux côtés d’Astrid Veillon. Cédric Dumond a débuté le doublage en 1992. À l’époque, il tournait déjà beaucoup et c’est son père, qui faisait déjà du doublage qui lui avait conseillé de souscrire à un stage AFDAS Doublage. Deux ans plus tard, il commençait son premier stage.

« J’ai travaillé avec eux, et sur leurs plateaux, d’autres directeurs de plateau m’ont trouvé bien et m’ont appelé, et ainsi de suite. Boule de neige ! Alors que tout le monde se bat pour se faire une place dans ce milieu, je n’ai jamais passé un coup de fil ni démarché, quel bol ! Il faut dire que j’étais dans la tranche d’âge la plus recherchée… »

On entend souvent Cédric Dumond doubler des voix d’adolescents puisqu’on a pu l’écouter dans les trois opus d’American Pie interpréter la voix française de Jim (Jason Biggs), l’éjaculateur précoce ! Enfin, Cédric déclare avoir trois passions : « Mon fils, les cichlidés africains du Malawi et mon métier. »