Comédiens de doublage

Philippe Dumat

Philippe Dumat. © DR
Philippe Dumat.

Biographie

Né le 4 mars 1925 à Neuilly-sur-Seine, Philippe Dumat rentre à 18 ans seulement au théâtre Pigalle comme doublure dans une comédie musicale, Rien qu’un baiser. En 1956, il intègre la troupe de Robert Dhéry, qui comprend Colette Brosser, Pierre Tornage ainsi que Louis de Funès.

Par la suite, on voit Philippe Dumat dans une douzaine de pièces filmées pour l’émission culte Au Théâtre ce Soir, ainsi que dans de petits rôles au cinéma, comme dans la première scène des Parapluies de Cherbourg, aux côtés de Louis de Funès dans Pouic-Pouic, Faites sauter la banque, ou encore Le petit baigneur.

Philippe fait son tout premier doublage sur un film de 1956, encouragé par sa femme, la chanteuse et actrice Nicole Vervil. C’est dans les années 60 qu’il commence à doubler des séries, comme Les Arpents verts, Aventures dans les Îles et Brigade criminelle.

Avec une voix reconnaissable entre mille, Philippe Dumat a doublé de nombreuses séries, autant sur des rôles réguliers que sur des acteurs invités. On retiendra particulièrement l’oncle Arthur de Ma Sorcière bien-aimée, le sergent Schultz de Papa Schultz, le père d’Arnold et Willy dans la série du même nom, ou encore Bosley dans les Drôles de Dames.

Au cinéma, on l’a surtout connu pour avoir interprété la voix d’Obi-Wan Kenobi dans la trilogie classique. Il déclare à ce sujet être très content de n’avoir pas eu à doubler des robots ou d’autres créatures, comme son ami Roger Carel (C3-PO).

Pour les plus jeunes, vous avez forcément entendu la voix de Philippe Dumat dans des dessins animés. Gargamel dans Les Schtroumpfs, Satanas dans Les Fous du Volant et Satanas et Diabolo, l’oncle Piscou dans La Bande à Picsou : le film – Le Trésor de la Lampe Perdue, tous ces personnages qui ont de la méchanceté à revendre, c’était lui ! Le doublage des dessins animés est un grand plaisir pour lui, car il peut tester des accents et des voix qu’il ne pourrait pas utiliser sur des films ou des séries classiques.

Philippe Dumat a travaillé pour la radio Rire et Chansons et NRJ, où il y a enregistré des annonces et des publicités, tout en continuant le doublage avec une cadence plus ralentie, mais avec toujours autant de plaisir, avec notamment le personnage d’Otto Mannkusser dans Malcolm, l’hilarant rancher allemand à l’accent prononcé.

Philippe Dumat nous a quitté dans la nuit du 10 au 11 janvier 2006 à l’âge de 80 ans.

L'actualité de Philippe Dumat