Saison 1, épisode 12

« Pom pom boy »

Note
(No Ratings Yet)
Titres
France Pom pom boy
États-Unis Cheerleader
Numéro
12 (1.12)
Code de production
06-99-112
Première diffusion
États-Unis   16 avril 2000   Fox Broadcasting Company
13 800 000 téléspectateurs
France   8 janvier 2002   M6
5 200 000 téléspectateurs
Scénario
Dan Kopelman
Réalisation
Personnages
Catherine Lloyd Burns (Caroline Miller), Daniel von Bargen (Edwin Spangler), Craig Lamar Traylor (Stevie Kenarban), Will Jennings (Kyle), Evan Matthew Cohen (Lloyd), Kyle Sullivan (Dabney Hooper), Lisa Lewolt (Wendy), Nick Toth (présentateur TV), Gregory Deckman (Deckman), Kristin Quick (Flora Mayesh (non créditée)), Mark Silverman (Herbie / cookie aux pépites de chocolat (voix))

Résumé

Scène d'introduction Toutes les « têtes d'ampoule » sont réunies dans la classe sous la forme d'une chorale, à l'exception de Malcolm. Sous la direction de Caroline, ils répètent une chanson. La cloche sonne, annonçant la fin de la récréation. Malcolm entre alors dans la classe, et ne trouve rien de mieux que de remercier ses camarades qui son restés à l'intérieur alors qu'il jouait au basket-ball !

Malcolm se réveille pour aller à l’école, et remarque que son frère Reese est différent : et pour cause, il vient de prendre un bain ! Ses inquiétudes se renforcent lorsqu’il remarque Reese en sanglots dans la salle de bains. En fait, Reese est amoureux d’une fille à l’école, Wendy, mais qui l’évite. Il faut dire la technique de séduction du jeune homme laisse à désirer. Malgré les conseils de Malcolm, Reese décide d’intégrer le groupe des pom-pom girls dont Wendy fait partie ! Il devient alors la risée de l’école à tel point que même les « têtes d’ampoule » se moquent de lui.
Les parents étant perturbés par le brusque changement d’attitude chez Reese, Lois demande à Hal d’avoir une discussion avec les trois garçons au sujet des relations amoureuses. Il s’attelle à la tâche, schématisant un couple avec un robot et une poupée !
De son côté, Dewey demande à ses parents de lui acheter un « Herbie », une peluche bleue qu’il a vu dans une publicité à la télévision.
Pendant ce temps, à l’école militaire, Francis se fait disputer par le Commandant Spangler pour avoir libéré des grenouilles de laboratoire. Mais une fois dans le bureau, Francis pousse le Commandant à la confidence : il apprend ainsi qu’il a eu une adolescence similaire à la sienne. Le cadet se retrouve également dans le Spangler quand il évoque les relations qu’il entretient avec sa mère…

Détail des intrigues

La classe des têtes d’ampoule répète une chorale. La sonnerie retentit, Malcolm revient en classe avec un ballon. Face au mécontentement et au dédain de ses camarades et lorsque Caroline lui demande ce qu’il a à leur dire, Malcolm se contente de leur dire merci…

Reese est soudain propre, soucieux de son apparence et sujet à des crises de larmes. Malcolm ne tarde pas à découvrir que son frère est en fait amoureux de Wendy, une pom-pom girl. Lois et Hal s’inquiètent du comportement de Reese. Le fait qu’il soit amoureux n’apaise guère leurs craintes, bien au contraire…

Comme Reese ne sait que se montrer stupide ou maladroit avec la fille qui lui plait, Malcolm lui conseille de se rapprocher d’elle en faisant ce qu’elle aime. Reese applique le conseil à la lettre en devenant « pom-pom boy »…

Lois demande à Hal de parler aux garçons. Hal se résigne et réunit ses enfants pour leur expliquer la terrible malédiction qui pèse sur la vie sentimentale des hommes de la famille…

Dewey supplie ses parents de lui acheter un Herbie, un éléphant bleu en peluche dont la publicité est diffusée à la télévision. L’occasion d’entrer dans l’esprit de Dewey, de découvrir sa façon de réfléchir et de voir les choses à travers son regard…

Convoqué une fois de plus dans le bureau du commandant Edwin Spangler pour répondre de ses sempiternelles entorses à la discipline, Francis fait diversion avec une photo qui attire son attention. La mémoire ravivée par cette photo, Spangler décide de raconter sa jeunesse au jeune cadet, en espérant qu’il en tire toutes les leçons…

Anecdotes

  • Herbie, la peluche que Dewey désire, ressemble étrangement au personnage animé de la série théâtrale The Ant and the Aardvark, diffusée aux États-Unis de 1969 à 1971. Sa voix est inspirée du comédien Ed Wynn.

  • Le mot chinois sur le t-shirt de Malcolm signifie « fruit ».

  • Il s’agit de la dernière apparition de Catherine Lloyd Burns en tant qu’actrice récurrente. Son nom apparaîtra encore dans le générique du début de l’épisode suivant, « Le mot de trop », bien qu’elle n’y fasse pas d’apparition.

Répliques cultes

    • Caroline : Malcolm, qu’as-tu à dire à tes camarades qui sont restés en classe durant la récréation pendant que tu jouais au basket avec tes copains ?
    • Malcolm : Merci !
    • Malcolm [À la caméra] : Je comprends pas pourquoi ma mère me réveille à 8 heures le matin. L’école commence pas avant 8 heures et quart.
    • présentateur TV [Dans la tête de Dewey] : Barbant, barbant, je suis totalement barbant, tu sais qui est barbant ? Moi ! Barbant, rasoir, suant, pesant, assommant, saoulant, affligeant, pourquoi n’as-tu pas encore changé de chaîne ?
    • Herbie [Dans la tête de Dewey] : Oh ! Salut, Dewey ! Je peux t’apporter du bonheur, forcer tes frères à être gentils, m’arranger pour que tu n’ailles plus à l’école. Tes parents ont une folle envie de m’offrir à toi. Tout ce que tu as à faire, c’est de leur demander de m’acheter. Ils sont dans la cuisine, va leur poser la question. Allez, va leur demander !
    • Dewey [À Lois] : Tu peux m’acheter une peluche Herbie ?
    • Lois : Non ! C'est trop cher.
    • Lois [Dans la tête de Dewey] : Pourquoi pas ? Redemande-moi dans quatre secondes !
    • Dewey : Tu peux m’acheter un Herbie, mamaaaaan ?
    • Lois : Non ! T’es bouché ou quoi ?
    • Lois [Dans la tête de Dewey] : Demande-le plus fort.
    • Malcolm : Qu’est-ce que t’as fait ?
    • Reese : Rien du tout.
    • Malcolm : Pourtant t’as l’air différent.
    • Reese : J’ai seulement pris un bain.
    • Malcolm : Je le savais !
    • Reese : Quoi ? J’ai seulement pris un bain, c’est pas un crime !
    • Lois : Si ça doit devenir une habitude, dis-le. Il va falloir que je revoie le planning du matin pour en tenir compte.
    • Hal : Chérie, laisse moi régler ça. Est-ce que tu prends de la drogue ?
    • Reese : Non, c’est juste que… Mais pourquoi est-ce que vous me lâchez pas deux secondes ?
    • Malcolm [À la caméra] : Ouah, la vache, j’ai jamais vu personne quitter le petit déj’ avant de manger les pancakes.
    • Reese : Eh, Maman, où est le fer à repasser ?
    • Lois : Compris…
    • Hal et Lois : C'est une fille !
    • Reese : Je vais recouvrir sa maison de papier toilette. Si ça marche, je sais plus quoi faire.
    • Malcolm : Écoute, Reese, je peux peut-être t’aider.
    • Reese : Mais qu’est-ce qui faudrait que je fasse ?
    • Malcolm : Bah, je sais pas moi, essaie peut-être des trucs qui la font pas pleurer. Tiens, t’as qu’à commencer par apprendre à la connaître un peu. Et ensuite, fais les choses qu’elle aime faire.
    • Reese : Avant ou après avoir re-décoré sa maison au PQ ?
    • Malcolm : À la place !
    • Malcolm : Reese ! Pourquoi t’es habillé comme ça ?
    • Reese : J’ai trouvé ce qu’elle aimait ! Elle soutient l’équipe de foot du collège. Alors j’ai rejoint le groupe des pom-pom girls !
    • Malcolm : Mais, crétin, pourquoi t’as pas rejoint l’équipe de foot ?
    • Reese : Parce que c’est un pom-pom girl !
    • Malcolm : Reese, t’es un garçon ! Les garçons qui dansent avec les pom-pom girls, c’est les pires des zéros, le fond de la poubelle, pires que les têtes d’ampoule ! Le seul qui les bat dans l’école, c’est le gars qui se gratte tout le temps les fesses.
    • Reese : Oh, Chester ! Lui aussi il est pom-pom girl ! Il s’entraîne souvent à l’écart.
    • Malcolm [À la caméra] : J’aurai fait tout mon possible, j’ai tenté de le raisonner, je l’ai conseillé comme j’ai pu. Il ne me reste plus qu’une chose à faire… je vais profiter du spectacle et me tordre de rire. [À Reese] Bonne chance !
    • Reese : Merci.
    • Herbie [Dans la tête de Dewey] : Dewey ! Je croyais qu’on était copains ? Est-ce que tu m’as oublié ? Toutes les filles et tous les garçons de ton quartier sont mes amis, eux ! Ils m’ont tous acheté ! Tes parents ont plein d’argent, seulement ils le cachent ! Tu ne m’achèterais pas pour me faire plaisir, mais pour ton propre bien ! Je ne voulais pas te le dire, mais si tu ne m’achètes pas, tu vas mourir !
    • Malcolm : Ah, bon sang. Je suis une "tête d’ampoule" avec un frangin pom pom girl. Je pourrais me faire dessus en public que ça serait quand même moins grave.
    • Lloyd : Eh, Malcolm ! Tu devrais conseiller à ton frère de mettre une jupe !
    • Malcolm [À la caméra] : Quand une tête d’ampoule fait des blagues sur toi, c’est que t’es vraiment dans la mouise !
    • Lloyd : Ce que ce petit commentaire visait à te faire comprendre, c’est le ridicule de la situation où se trouve présentement ton frère !
    • Malcolm [À la caméra] : Et en plus il est même pas drôle !
    • Edwin Spangler : Citez-moi un événement dont vous ne rendez pas votre mère responsable.
    • Francis : D’accord ! Euh…
    • Hal : Et s’ils s’aiment suffisamment et qu’ils prennent bien leurs précautions, ils auront des relations sexuelles. Ça, je vous l’ai déjà expliqué.
    • Dewey : Pas à moi.
    • Hal : Eh bien, tu demanderas à tes frères.
    • Francis : Ça signifie beaucoup pour moi de vous savoir là si j’ai besoin de parler.
    • Edwin Spangler : La familiarité m’est insupportable, jeune homme.
    • cookie [Dans la tête de Hal] : Alors goûtez vite les cookies Chipperwoo ! Je peux te rendre plus grand et beaucoup plus séduisant ! Si tu me manges en grande quantité, tu pourras être président et pourquoi pas empereur de la planète !
    • Hal : Chérie, tu pourras me prendre une boîte de ces cookies ?
    • cookie [Dans la tête de Hal] : Prends-en deux !
    • Hal : Prends-en deux !

Musiques

    • Musique "Memory" - Gheorghe Zamfir
      Scène Spangler regarde sa photo de lui jeune en maillot de bain.
    • Musique "Don’t Push It, Don’t Force It" - Gordon
      Scène Alors que la pyramide finale se forme, Reese se rapproche de sa désirée.

Erreurs & Faux raccords

  • Quand Spangler se lève de son bureau, sa pipe est attachée à sa fausse main. Lorsqu’il se retourne, il tient la pipe de sa main valide. Après s’être une nouvelle fois retourné, sa pipe est de retour dans sa fausse main.


Commentaires