Articles

Bryan Cranston en mode Shining : l’improbable parodie !

L'acteur a fait sensation lors du dernier Super Bowl dans une improbable parodie du film culte de Stanley Kubrick.

Bryan Cranston, plus fort que les danses enfiévrées de Shakira et Jenifer Lopez ? Dans un autre genre moins sexy mais clairement plus fun et délirant, l’acteur s’est lui aussi fait remarquer lors du dernier Super Bowl, diffusé mondialement ce dimanche 2 février, dans une impayable pub pour une boisson singeant le film culte de Stanley Kubrick.

Si la parodie est évidemment hilarante, elle bluffe par l’exacte ressemblance des décors et de la mise en scène, plan pour plan, mais plus encore : par l’incroyable interprétation de Bryan Cranston, comme possédé par son illustre prédécesseur. Il y reprend en effet le rôle emblématique de Jack Nicholson : l’écrivain alcoolique et psychotique Jack Torrance, tout droit sorti de l’imagination tourmentée de Stephen King dans son best seller de 1977.

Avec ses moues, ses sourcils arqués et son sourire diabolique, Jack Nicholson est un des acteurs les plus difficiles à singer et égaler dans son registre. Pourtant, Bryan Cranston s’en sort à merveille, et évite tout ridicule ou comparaison défavorable. Une occasion pour l’acteur de prouver, une fois de plus, son talent d’acteur et son potentiel comique nullement mis à mal par plusieurs années de succès dans des rôles dramatiques.

Dr Cranston et Mister Hal

Cette parodie et la folie qu’elle exige d’incarner est l’occasion de retrouver, non sans un certain amusement et un peu de nostalgie, des expressions que nous n’avions pas observées sur le visage de Cranston depuis Malcolm. Le temps d’un instant, on croirait revoir Hal dans ses grandes heures, et s’être perdu dans l’une de ses fameuses rêveries disjonctées.

Parmi toutes les références que les plus cinéphiles auront pu reconnaître – bien sûr, la fameuse scène où Jack Torrance poursuit sa femme avec une hache et passe la tête dans la porte en criant « Chéri, je suis rentré », mais aussi le plan de l’ascenseur qui s’ouvre en déversant un torrent de sang  (ici, du soda) dans le corridor de l’hôtel –, c’est le bref plan final à la fois dérangeant et hilarant, où l’on voit Bryan Cranston dédoublé et travesti dans le rôle des célèbres jumelles fantômes de l’hôtel Overlook, qui semble avoir particulièrement marqué et amusé les internautes. Déjà culte !

Bryan Cranston superstar

Non, il ne s’agit pas du trailer d’un prochain Scary Movie (why not ?), mais bel et bien d’un spot publicitaire, pour une boisson gazeuse de la marque Mountain Dew. Mais pas une publicité comme les autres ! Il s’agit de l’un de ces spots publicitaires réalisés et diffusés chaque année spécialement à l’occasion du Super Bowl. Un contexte de la plus haute importance, puisqu’il s’agit de l’événement le plus regardé au monde. Assurer le show de la mi-temps (comme Shakira et Jenifer Lopez cette année), voir sa marque diffusée durant le match ou les pauses, ou encore être l’acteur choisi pour y figurer, c’est à la fois un grand honneur, la promesse de juteuses retombées professionnelles et/ou financière, mais aussi et surtout : la plus extraordinaire vitrine possible, au rayonnement mondial.

Ce n’est même pas la première fois que Bryan Cranston a ainsi le privilège et la chance d’être regardé par autant de téléspectateurs en même temps à travers le monde. En effet, on se souvient que l’épisode de Malcolm le plus vu de l’histoire de la série, c’était précisément « Pique-nique fatal » (saison 3, épisodes 11 et 12), non pas parce qu’il était meilleur qu’un autre, mais simplement parce qu’il avait été diffusé lors du Super Bowl de l’année 2002. Cette fois, c’est tout seul et après bien du chemin parcouru, mais avec toujours autant de talent et de dérision, que Bryan Cranston a rencontré le public planétaire. Le success story continue !

Sur le même sujet

Mots clés : , , , , , , ,

Commentaires