Actualité

« Bryan Cranston, vous êtes le meilleur acteur que j’ai jamais vu »

L'acteur légendaire Anthony Hopkins s'est fendu d'un e-mail très élogieux à l'attention de Bryan Cranston, correspondance rendue publique cette semaine.

Anthony Hopkins en 2013. © DR
Anthony Hopkins en 2013.

Imaginez Michel Platini prenant la plume pour confier à Olivier Giroud son admiration sans faille. C’est un scénario assez proche qui s’est déroulé dans les coulisses d’Hollywood cette semaine, et comme chaque correspondance privée dans ce milieu… l’intégralité s’est vite retrouvée sur le Net !

L’acteur oscarisé pour son rôle de Hannibal Lecter dans Le Silence des Agneaux confie à son homologue avoir regardé l’intégrale de Breaking Bad en quelques jours et ne manque pas de mots pour décrire son admiration pour le travail de l’équipe et de son interprète principal en particulier.

La lettre en intégralité

« Cher Monsieur Cranston,

Je tenais à vous écrire ceci. Je viens de finir un marathon Breaking Bad, du premier épisode de la première saison jusqu’aux derniers de l’ultime (que j’ai téléchargés sur Amazon). Un total de deux semaines intenses. Je n’avais jamais vu quelque chose de tel. Éblouissant ! Votre interprétation du rôle de Walter White est la meilleure performance d’acteur qu’il m’ait été donnée de voir dans ma vie.

Je sais bien que notre profession déborde de faux semblants et d’hypocrisie, j’ai d’ailleurs moi-même plus ou moins perdu la foi en ce métier. Mais votre travail est spectaculaire, absolument épatant. Le plus extraordinaire réside dans la puissance brute dégagée par l’ensemble des collaborateurs. Durant ces cinq ou six ans, la façon dont les producteurs (vous y compris), les scénaristes, réalisateurs, directeurs de la photographie… tous ceux qui ont travaillé sur la série, casting etc. ont réussi à conserver le sérieux et le contrôle du début à la fin est (je pèse mes mots- fantastique. Ce qui avait commencé comme une comédie dramatique a plongé dans un labyrinthe de sang, de destruction et d’enfer. Comme une pièce Jacobéenne, Shakespearienne ou une tragédie grecque.

Si vous en avez l’occasion, je vous prie de bien vouloir transmettre mon admiration à tout le monde – Anna Gunn, Dean Norris, Aaron Paul, Betsy Brandt, R.J. Mitte, Bob Odenkirk, Jonathan Banks, Steven Michael Quezada, absolument tout le monde a donné la meilleure performance qui soit… La liste est sans fin. Merci. Ce genre de travail/d’art se perd, et quand soudain il apparaît, comme pour ce chef d’oeuvre, cela redonne la foi.

Vous et tous les acteurs êtes les meilleurs que j’ai jamais vu. Cela peut vous sembler comme un éloge plein de faux-semblants. Ça ne l’est pas. Il est presque minuit ici à Malibu et je me sentais obligé de vous écrire cet e-mail. Félicitations et mon plus profond respect. Vous êtes vraiment un grand, un très grand acteur.

Meilleures salutations, Tony Hopkins. »

Anthony Hopkins à Bryan Cranston

De Hal à Walter White

Si le talent comique de Bryan Cranston avait déjà conquis le public et les professionnels d’Hollywood à l’époque de Malcolm, le rôle de Walter White lui aura donc apporté la consécration dans le domaine dramatique, et donc l’admiration de ses pairs.

Breaking Bad a pris fin il y a deux semaines aux USA, mais l’intégralité de la série (diffusée chez nous par intermittence sur Arte) sortira en DVD et Blu-Ray en France dès janvier 2014.

Sur le même sujet

Mots clés : , , ,

Commentaires