Actualité

Jane Kaczmarek brûle les planches !

Interrogée par le Los Angeles Times, l'ex-interprète de Lois évoque son actualité au théâtre ainsi que sa vie de famille, et fait le parallèle avec l'époque Malcolm.

Jane Kaczmarek le 17 novembre 2008. © Staff Sgt. Desiree N. Palacios
Jane Kaczmarek le 17 novembre 2008.

The House of Blue Leaves est la nouvelle pièce de théâtre dans laquelle joue Jane. Écrite par John Guare et mise en scène par Nicholas Martin, elle se produit actuellement au Mark Taper Forum à Los Angeles. Jane Kaczmarek y interprète le rôle de Bunny Flingus, une femme rêveuse et un peu déjantée, maitresse d’Artie Shaughnessy, un gardien de zoo qui rêve de devenir compositeur. Bunny va pousser Artie à réaliser son rêve dans l’espoir qu’il s’éloigne de sa femme par la même occasion, en l’aidant à se faire des contacts à Hollywood. Habillée d’une petite robe rose et affublée d’une poitrine démesurée avec son soutien gorge en 135B, Jane Kaczmarek détonne sur la scène, puisqu’elle partage la vedette avec des nonnes !

La pièce serait vouée au succès d’après Nicholas Martin, puisqu’elle réunit selon lui deux des éléments les plus amusants sur scène, des nonnes et des fortes poitrines…

« Les nonnes sont amusantes. C’est une certitude, quoi que vous leur fassiez faire, et particulièrement boire une bouteille de bière. »

Nicholas Martin

Jane se retrouve donc une fois de plus en scène au milieu d’histoires de famille invraisemblables, tout comme elle en avait l’habitude avec Malcolm ! D’ailleurs sa vie réelle peut sembler tout aussi perturbée, entre les différents projets à la télévision et au théâtre de son mari Bradley Whitford, et ses trois enfants, Frances (11 ans), George (8 ans) et Mary Louisa (5 ans). Une vie bien remplie pour l’actrice, ce qui explique qu’elle ait privilégié récemment des rôles « à temps partiel » qui lui permettent de trouver le temps de se consacrer à sa vie de famille.

La présence de Jane Kaczmarek dans cette pièce est d’ailleurs en partie due à sa famille, sa fille Frances étant amie avec la fille de Kate Burton qui y interprète la femme légitime d’Artie, Bananas. Les deux femmes, qui se connaissent depuis l’adolescence pour avoir été colocataires à la Yale Drama School, voulaient travailler ensemble depuis des années. Jane précise :

« Nous nous sentons sur la même longueur d’ondes à beaucoup d’égards, il faut juste qu’on arrive à se rappeler que nous sommes deux mères d’enfants en primaire qui faisons juste un petit truc en plus, la comédie. »

Jane Kaczmarek à Los Angeles Times

Un avis partagé par Kate :

« Elle fait ce que chaque acteur devenu parent espère : elle veut être comblée par son boulot, et, il en va de même pour moi, être une bonne mère. »

Kate Burton à Los Angeles Times

Toutes deux apprécient de travailler ensemble sur cette pièce :

« Si on joue un jour cette pièce dans un autre lieu, on pourrait échanger nos rôles… parce que nous sommes vraiment les deux faces d’une même pièce, Bananas et Bunny. Deux des meilleurs personnages féminins jamais créés ! »

Kate Burton à Los Angeles Times

La famille est donc ainsi la raison pour laquelle Jane a insisté pour que son prochain rôle télévisé ne lui prenne pas tout son temps : elle apparaitra comme personnage secondaire dans la nouvelle série créée par Steven Bochco et David Feige, intitulée Raising the Bar, sur TNT Legal. Steven Bochco a accepté un emploi du temps qui permet à Jane de n’être sur le plateau de tournage que deux jours par semaine, pour interpréter le rôle du juge Trudy Kessler, un ancien avocat de l’assistance publique à l’aspect endurci et à la vie privée tourmentée. Il commente :

« C’est une actrice très talentueuse, elle a l’âge parfait, elle est très intelligente, et elle apporte visiblement une valeur importante à la série. […] Ce qui est bien aussi, c’est de lui donner un rôle dans lequel le public n’a pas l’habitude de la voir après toutes ces années dans Malcolm. »

Steven Bochco à Los Angeles Times

De son coté, Jane apprécie pour une fois de ne pas jouer les mamans :

« Quand je jouais dans Malcolm j’étais avec des enfants en permanence ; et ce n’est pas l’entourage le plus stimulant. Raising The Bar est plus intéressant car ce sont des adultes, amusants et irrévérencieux. Et je porte des vêtements plus jolis ! »

Jane Kaczmarek à Los Angeles Times

L’actrice, qui a joué dans de nombreuses pièces par le passé, telles que Lost in Yonkers à Broadway et Kindertransport qui a remporté un Ovation Award au Tiffany Theatre de Los Angeles, est très heureuse de se produire à nouveau sur scène et de pouvoir partager cette expérience avec ses enfants. Elle s’explique :

« Les studios de TV ne sont pas un endroit où j’aime que mes enfants passent du temps. Ce qu’il y a de merveilleux au théâtre, c’est que nous sommes tous dans le même bateau, nous sommes tous dans la même pièce pour la journée, il n’y a qu’un WC, tout le monde apporte son repas. Il y a une seule cafetière. À la télévision, tout le monde retourne dans sa caravane. Le niveau d’intimité au théâtre est beaucoup plus profond. »

Jane Kaczmarek à Los Angeles Times

Si Jane Kaczmarek apprécie les divers rôles qu’elle a pu jouer dans sa carrière, elle reconnait que ses parents Edward (84 ans) et Evelyn (81 ans) sont parfois un peu déroutés par sa vie d’actrice :

« Ils ne prennent rien de tout ça au sérieux. Ils ne regardent pas la télévision, ils n’aimaient pas Malcolm. Ils le regardaient pour me faire plaisir, et ils m’appelaient pour me dire : ‘Tes expressions faciales sont parmi les meilleures que tu aies faites. Mais nous n’aimons pas quand les enfants postillonnent de la pizza sur la télé.' »

Jane Kaczmarek à Los Angeles Times

Sur le même sujet

Mots clés : , , ,

Commentaires