Actualité

Jane Kaczmarek : « Help Me Help You est une série très différente de Malcolm »

Jane Kaczmarek a accordé un entretien au site TV.com. Ensemble, ils évoquent quelques souvenirs de la série Malcolm et son tout nouveau rôle dans la série Help Me Help You.

Jane Kaczmarek. © Christos Kalohoridis
Jane Kaczmarek.

Après avoir passé sept ans dans la peau de Lois avec la série Malcolm, Jane Kaczmarek revient en force et avec succès dans une nouvelle série, Help Me Help You, dans laquelle elle interprète l’ex-femme du personnage principal, Bill Hoffman (Ted Danson), lequel tente tant bien que mal de reformer leur couple !

TV.com : On a l’impression que vous prenez beaucoup de plaisir dans votre nouvelle série.
Jane Kaczmarek : Oh oui, j’adore ça parce que les horaires de tournages sont beaucoup plus adaptés pour une mère de famille [qu’avec Malcolm]. En plus, ils me rendent tellement plus jolie après avoir déambulé dans les couloirs avec les vêtements de Lois ! Ils me maquillent et m’éclairent admirablement. C’est génial !

« ‘Malcolm’ était écrit au mot près, nous n’étions pas autorisés à changer quoi que ce soit. »

Jane Kaczmarek à TV.com
Ce rôle va probablement vous aider à casser votre image de Lois.
Oui, mais ce qui est drôle, et l’un des avantages de travailler sur Malcolm, c’est que la plupart des vêtements que j’ai porté étaient des jeans et des khaki, et lorsque la série s’est arrêtée, ils m’ont dit que je pouvais les emporter avec moi si je le désirais, ce que j’ai fait. Maintenant, je les porte tous les jours, quand l’emmène les enfants à l’école ou quand je fais un footing. Et justement l’autre jour, on regardait Malcolm, et on a remarqué qu’à l’écran que je portais exactement les mêmes vêtements que dans la vraie vie ! [rires] Donc j’espère que les gens ne pensent pas que j’ai des problèmes à m’écarter de l’image du personnage de Lois.
C’est drôle ! Y’a-t-il beaucoup d’improvisation dans votre série Help Me Help You ?
Oui, Malcolm était écrit au mot près, nous n’étions pas autorisés à changer quoi que ce soit. Les scénaristes écrivaient tout avec les dialogues déjà en tête. Cette série est très différente. L’impression générale est plus libre et intuitive. On se débrouillera quelquefois avec le script, puis les scénaristes nous diront : « Pourquoi n’essayerions-nous pas avec vos propres mots ? » Et c’est génial, ça donne une spontanéité.
Est-il facile d’improviser face à Ted Danson ?
Absolument. Oui ! Il est tellement charmant et drôle ! Quand il essaie de me séduire, je fonds littéralement. [rires] Et le réalisateur dit « Ne te laisse pas conter fleurette. Tu est censée être en colère contre lui. » Mais j’ai un mal fou à rester fâchée avec Ted.
Vous êtes mariée à Bradley Whitford. Est-ce que vous parlez beaucoup de votre métier quand vous êtes à la maison, ou au contraire vous évitez le sujet ?
Pas tellement de notre métier. Nous avons trois enfants, et comme tous ceux qui ont des enfants le savent, leurs vies sont tellement passionnantes et prenantes, ça prend beaucoup de temps et d’énergie. Et c’est vraiment plus passionnant de converser autour du projet de science de CE2 plutôt que de débattre des audiences !
Propos recueillis par Colin Mahan, le mardi 24 octobre 2006, pour TV.com.

Sur le même sujet

Mots clés : , , ,

Commentaires