Actualité

Découvrez le court métrage d’un jeune Français sur la série Malcolm

Un jeune fan de la série a réalisé un clip animé en l'honneur de la célèbre "Tête d'ampoule".

C’est le coup de cœur de Malcolm-France.com. Prenez un fan de la série, rajoutez un zeste de créativité, une montagne de références, un talent certain pour l’animation, et beaucoup d’huile de coude, et vous obtenez… ce court-métrage de deux minutes en hommage à Malcolm.

Quentin Dron a 24 ans. Diplômé depuis un an de l’ESAT, l’École Supérieure des Arts et Techniques à Paris, et sorti major de sa promotion, il est l’auteur de cette vidéo qui est à l’origine un exercice scolaire. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous en dise plus sur ce projet. « On devait rendre hommage à une œuvre cinématographique, explique le jeune designer. J’étais dans cette école depuis 5 ans, et je n’avais jamais rien fait sur Malcolm alors que c’est ma série préférée. » L’occasion est trop belle pour le designer en herbe qui en plus a carte blanche : « La seule contrainte était de ne pas utiliser d’images directement issues de la série, je devais tout faire moi-même. »

Alexandre Salcedo / Malcolm France

Quentin Dron a réalisé un clip animé en l’honneur de la célèbre « Tête d’ampoule ».

Une esthétique à la Michel Gondry

Pari tenu pour Quentin Dron qui a élaboré un storyboard pour déterminer le cheminement de l’histoire et la valeur des plans utilisés. Un document de travail validé par l’école, et qui lui a permis de trouver de multiples idées.

« J’ai fait comme si on suivait un plan : si vous regardez bien la vidéo, on commence par l’extérieur avec Hal qui court, on rentre dans la maison, puis la salle à manger, les chambres… On fait le tour de la maison. Le plus dur a été de déterminer les raccords entre les plans. Par exemple comment passer des toilettes à l’extérieur ? Le storyboard m’a permis de trouver : en passant par les canalisations ! »

Quentin Dron à Malcolm France

Muni de papiers, cartons et ciseaux, il a recréé lui-même les décors de la célèbre maison et les personnages de la série.

« Tout est dessiné à la main : je me suis beaucoup servi du site Malcolm-France.com pour avoir plein d’exemples. Par exemple tous les éléments du garage sont des références à Malcolm, comme le chapeau de Lincoln, la crosse de hockey, il y a aussi la jambe de la grand-mère contre la cheminée et même une photo de Breaking Bad sur le Frigo ! »

Quentin Dron à Malcolm France

Et effectivement, il faudrait de multiples visionnages pour arriver à lister tous les clins d’œil à la série !

Une démarche esthétique qui n’est pas sans rappeler le travail du réalisateur Michel Gondry, qui a notamment lancé la mode du suédage dans son film Soyez sympas, rembobinez dans lequel les héros réalisent des remakes maison de films cultes avec des bouts de ficelle et une caméra amateur.

Une fois le décor planté, Quentin s’est associé avec Théo Couvidat, cadreur de profession. Deux nuits ont été nécessaires pour réaliser tous les plans de la vidéo. « La scène des Lego a été la pire à gérer car elle était entièrement filmée, se souvient le réalisateur. Après chaque prise, tout se cassait la gueule et il fallait tout reconstruire ! »

Si la majorité de la vidéo est du vrai homemade, Quentin avoue avoir du utiliser After Effects pour réaliser quelques effets spéciaux, qui ne pouvaient pas être filmés en direct, bien entendu comme des explosions, ou l’animation du hamster, pour ne citer qu’eux.

Quant au son, Quentin a fait appel à son cousin, Loan Lefort, sound designer, pour réaliser toute l’ambiance sonore du court-métrage, et pour mixer la très célèbre musique « In Too Deep » de Sum41, sur les images.

Multicartes

Actuellement graphiste, illustrateur, et directeur artistique junior en freelance, Quentin Dron a également été exposé cet été à La Défense et en Vendée dans un festival sur le thème du Brésil. Il cherche actuellement un emploi en parallèle de son activité indépendante : la sérigraphie. Vous l’avez compris, Quentin est un artiste complet qu’on a finalement du mal à faire rentrer dans une case, tant son champ d’action est large. Et c’est mieux comme ça.

Et vous ? Quelles références à la série Malcolm avez-vous déniché dans la vidéo de Quentin ?

Sur le même sujet

Mots clés : , , , ,

Commentaires