Actualité

Malcolm : les premières audiences de la saison 7

Alors que la diffusion de Malcolm a débuté il y a quelques semaines aux États-Unis sur la Fox, les premiers chiffres d’audiences sont de mauvais augure.

Bryan Cranston dans © Twentieth Century Fox Film Corporation
Bryan Cranston dans "Malcolm" (saison 7).

Définitivement dernière nous, l’époque où Malcolm réalisait des audiences faramineuses et était la série phare de la chaîne américaine Fox !

Comme vous le savez, Malcolm est maintenant diffusée le vendredi soir aux États-Unis, soirée particulièrement difficile au niveau de l’audience. Une nouvelle case horaire où Malcolm sort perdant… et dans les derniers.
Après avoir fait ses débuts avec sa vingtaine de millions de téléspectateurs devant l’épisode pilote, la série a perdu chaque saison quelques milliers de téléspectateurs.

Au départ, environ 19 millions de téléspectateurs étaient scotchés devant la première saison, puis 14,5 millions pour la seconde, 12 millions pour la troisième, 10 millions pour la quatrième, 8,5 pour la cinquième, 6 millions pour la sixième, et maintenant… à peine 3,6 millions pour la septième !

Cependant, il faut préciser que même si les audiences de cette nouvelle saison semblent très basses par rapport à celles des autres saisons, un facteur important entre en compte : il y a beaucoup moins de personnes devants leurs écrans de télévision le vendredi soir que le dimanche, où Malcolm était diffusée chaque semaine en soirée les saisons précédentes.

Les épisodes diffusés à ce jour ont su réunir 3,73 millions de téléspectateurs devant le Season Premiere, 3,43 millions pour le second épisode, 3,69 millions pour le troisième, 3,52 pour le quatrième, et enfin 3,61 millions devant le cinquième épisode, diffusé vendredi dernier.

Malcolm réalise une des plus mauvaises audiences des séries diffusée sur la Fox, mais aussi toutes chaînes confondues sur l’ensemble de la semaine. Il faut dire que le Bernie Mac Show et Killer Instinct, diffusés avant et après Malcolm le vendredi, ne portent pas aide à Malcolm puisqu’ils réalisent eux aussi de mauvaises audiences, avec respectivement environ 3,9 et 4,4 millions de téléspectateurs en moyenne.

Alors que la Fox a fait des progrès en audiences sur les autres soirées de la semaine, celle du vendredi reste son gros point faible, puisque la chaîne termine malheureusement dernière parmi les grands networks américains.
Du côté des séries des autres chaînes, certaines tirent leur épingle du jeu alors que d’autres sont elles aussi en mauvaise posture.
CBS tient sa soirée gagnante avec ses séries Ghost Whisperer et Numb3rs, occupant les deux premières places, et réalisant une moyenne d’environ 10 millions de téléspectateurs sur la soirée.
NBC réalise aussi des audiences satisfaisantes avec un peu plus de 7 millions de téléspectateurs grâce aux séries New York : Section Criminelle, Three Wishes ou encore le journal d’informations Dateline.
ABC fait des également des audiences acceptables avec Hope & Faith ou encore Hot Properties, offrant environ 6,5 millions de téléspectateurs à la chaîne pour cette soirée.
Enfin, la WB ne fait pas d’étincelles puisque ses séries Twins, Reba et Ce que j’aime chez toi réalisent des audiences médiocres avec un peu plus de 2,5 millions de téléspectateurs, toutes les trois dernières de cette soirée, juste derrière Malcolm… sachant que la WB est beaucoup moins regardée que les autres grandes chaînes.
On fera tout de même remarquer que Malcolm est la série la plus ancienne diffusée ce soir-là, alors que la plupart viennent d’arriver sur l’antenne ou sont assez récentes.

Rappelons aussi que le mois de novembre est la saison de sweeps aux États-Unis, ce qui consiste à définir le prix des annonces publicitaires de chaque série, et à arrêter la production de celles réalisant des audiences trop basses… et donc a attirer le maximum de téléspectateurs. Une période aussi importante pour Malcolm que pour toutes les autres séries.

On peut tenter de se rassurer en se disant que les audiences de Malcolm même assez basses restent stables, mais cela reste de mauvais augure pour la suite normale de la diffusion de la septième saison aux États-Unis, et minimise encore plus les chances déjà infimes de la production d’une huitième saison.
Un nouveau bilan des audiences américaines de la septième saison de Malcolm sera prochainement publié à la moitié de la diffusion de la saison.

Sur le même sujet

Mots clés : , , , ,

Commentaires