Actualité

Malcolm retourne à Las Vegas !

Frankie Muniz sera prochainement à l'affiche d'un téléfilm catastrophe : Destruction Las Vegas.

© DR
"Destruction Las Vegas" (2013).

Les comparaisons sont parfois cruelles. A contrario de Bryan Cranston qui est devenu en quelques années l’une des révélations les plus spectaculaires d’Hollywood, Frankie Muniz connaît depuis la fin de Malcolm une carrière diverse que certains n’hésiteraient pas à qualifier de versatile, de pilote de course à batteur dans des groupes de musique (You Hang Up, puis Kingsfoil).

Après des débuts pleins de surprises chez Disney avec la saga à succès Cody Banks, ses rôles sont devenus quasi anecdotiques : un caméo en Buddy Holly dans l’excellent Walk Hardde la figuration en bad guy dans Esprits Criminels, jusqu’à camper son propre rôle dans la série Don’t Trust the Bitch in Appartment 23. L’acteur peine à convaincre, marqué au fer rouge par son rôle de petit génie mais aussi par un physique d’adolescent qui perdure, qui empêche de lui faire ouvrir les portes des grandes productions cinématographiques.

Un voyage artistique mouvementé qui l’a amené à participer à des films à petit budget comme Pizza Man et très prochainement le téléfilm catastrophe Destruction : Las Vegas.

Réalisé par Jack Perez, connu des amateurs de nanars pour son film Mega Shark vs Giant Octopus chez les productions Asylum, le film semble être un énième scénario catastrophe destiné à combler les cases horaires vides des chaines de télévision. Un film qui fera sans nul doute le bonheur des rediffusions chères à NRJ 12. Frankie Muniz y partagera l’écran avec Barry Bostwick (Spin City), Andrew Lawrence (Castle) et Maggie Castle (Arthur).

Voici ce dont fait état le synopsis : « Alors qu’un groupe d’étudiants célèbre le Spring Break à Las Vegas, une terrible tempête s’abat sur la ville. Nelson (Frankie Muniz) et Olive (Maggie Castle) découvrent qu’une ancienne malédiction égyptienne a été libérée. Avec l’aide du chanteur de cabaret Sal (Barry Bostwick), ils vont devoir trouver un moyen de la stopper pour sauver la ville de la destruction. » 

Vous l’aurez compris, Destruction : Las Vegas s’annonce comme un savant mélange de La Momie, d’un extrait de Mars Attacks!, et saupoudré d’un zeste de Twister.

Curieusement, selon IMDB, le casting prévoit deux savoureux caméos avec au générique deux monstres du cinéma de genre : Joe Dante, le réalisateur des Gremlins et John Landis, à qui l’ont doit les Blues Brothers.

Le film est actuellement en post-production. Sortie prévue le 23 mars 2013 aux USA, a priori directement en DVD.

Sur le même sujet

Mots clés : ,

Commentaires