Actualité

Bryan Cranston et Breaking Bad consacrés aux Golden Globes 2014

Nommée tous les ans depuis 2011 aux Golden Globes, Breaking Bad a enfin raflé la mise tant méritée lors de cette 71e édition.

Tournée d’adieu triomphale pour la série déjà culte de Vince Gilligan, achevée en septembre 2013 aux États-Unis et le 4 janvier 2014 sur la chaine OCS en France. Breaking Bad série acclamée par un public et une critique unanimes, a remporté chaque année des récompenses aux Emmy Awards en 200820092010, 2012 et 2013. Mais, malgré ce plébiscite, l’équipe était jusqu’à maintenant repartie bredouille de chacune de ses nominations aux Golden Globes depuis 2011. Une erreur encore corrigée !

Alors que la série s’est achevée en apothéose il y a quelques mois, avec une justesse rare dans l’histoire des dénouements de fictions télévisuelles, et que le destin de ses personnages aussi inquiétants qu’attachants est désormais scellé, elle a bénéficié d’un très bel hommage en remportant simultanément le Golden Globe de la meilleure série dramatique et celui du meilleur acteur dans une série dramatique pour Bryan Cranston. Sur trois nominations au total, la série en reporte donc deux, la récompense pour le meilleur second rôle ayant échappé à Aaron Paul au profit de Jon Voight dans Ray Donovan.

Un dernier salut sous forme de reconnaissance

Cette ultime acclamation fut l’occasion, pour Bryan Cranston d’adresser ses adieux émus et reconnaissants à la série qui a permis à sa carrière de s’installer durablement comme une des plus brillantes dans le monde du petit écran. Ainsi, en recevant sa récompense, il a déclaré :

« C’est un tel honneur, et une si jolie façon de dire au revoir à cette série qui compte tant pour moi ! »

Bryan Cranston

Dans son discours, Bryan Cranston s’est réjoui du fait que la série soit enfin reconnue et primée hors de son territoire natif. Il a aussi salué le courage de la chaine AMC d’avoir donné sa chance à cette histoire. Enfin, l’acteur a évidemment adressé de chaleureux remerciements à tout le casting ; tout spécialement à son acolyte, Aaron Paul : « Je t’adore, mec ! T’es fantastique ! » Sans oublier le créateur de Breaking Bad, Vince Gilligan : « Tu es un génie ! »

L’aventure Breaking Bad se termine pour de bon dans la liesse et les ovations. La carrière de Bryan Cranston, elle, semble bien ne faire que commencer son irrésistible ascension dont nous suivrons attentivement les progrès.

Sur le même sujet

Mots clés : , , ,

Commentaires