Actualité

Frankie Muniz : « Je suis heureux d’être en vie »

Le héros de Malcolm a accordé sa première interview à la télé américaine après son hospitalisation.

Grosse frayeur pour Frankie Muniz. Ce 5 décembre, jour de son anniversaire, l’acteur est revenu sur le mini accident vasculaire cérébral qui l’a touché vendredi dernier, alors qu’il était sur la route.

Lors d’une interview accordée à l’émission Good Morning America, il raconte qu’il conduisait sa moto à Phoenix, et qu’il a subitement perdu la vision de l’un de ses yeux avant d’éprouver de grandes difficultés à parler. Il confie à ABC News :

« Quelque chose n’allait pas, je ne me sentais pas normal. Je n’arrivais pas à parler, mais je croyais y parvenir. Ma fiancée me regardait comme si je parlais une autre langue. »

Frankie Muniz à ABC News

Le diagnostic : un accident ischémique transitoire

Alors, de quoi a souffert Frankie Muniz ? On lui a en fait diagnostiqué un accident ischémique transitoire. Il s’agit d’une privation transitoire de sang et d’oxygène dans le tissu cérébral sans qu’il n’y ait de caillot ou d’hémorragie décelable.

Cet état ne dure que peu de temps, durant lequel les patients sont désorientés ou confus. Les médecins explorent par principe en recherchant surtout un trouble du rythme cardiaque, et plus particulièrement une fibrillation auriculaire (un trouble du rythme cardiaque). Si aucun de ces troubles n’est établi, le patient ne subit aucun traitement.

Ce phénomène est rare chez les patients âgés de moins de 30 ans et de surcroît en bonne santé. Mais selon un médecin interrogé par ABC News, un tel cas n’est pas si exceptionnel puisque « 10 à 15% de personnes âgées de moins de 45 ans peuvent être victimes d’un AVC ». Les causes pouvant être liées à du diabète ou à un état de fatigue avancé.

Frankie Muniz lui en tout cas assure avoir une hygiène de vie irréprochable, bannissant alcool, drogues et cigarettes. « J’essaie toujours de comprendre ce qui s’est passé, conclut l’acteur.Je suis juste heureux d’être en vie. »

L’entretien a été diffusé le 5 décembre sur ABC News.

Que faire en cas d’AVC ?

L’accident vasculaire cérébral représente une urgence vitale qui doit être prise en charge le plus rapidement possible. Chaque minute est essentielle pour éviter des séquelles irréversibles comme la paralysie voire le décès. Dès l’apparition d’un de ces symptômes chez un de vos proches, même s’il est régressif, l’appel au 15, le SAMU, doit être immédiat :

  • Son visage paraît inhabituel ? Demandez-lui de sourire.
  • Son bras ne répond plus ? Demandez-lui de lever les deux bras.
  • Son propos est étrange ? Demandez-lui de répéter une phrase simple.

Si la personne n’est pas en mesure de réponse à l’une de ces trois demandes, appelez immédiatement le 15 (SAMU). Pour plus d’informations, cliquez ici.

Sur le même sujet

Mots clés : , , ,

Commentaires