Actualité

Saison 5 de Malcolm en DVD : le test

Le 3 février paraissait la cinquième saison de la série, pour la toute première fois en DVD sur notre sol dans une édition sur mesure pour le public français ! Malcolm France vous dit tout sur ce coffret !

La saison 5 de © DR
La saison 5 de "Malcolm" en DVD (photomontage).

Pour cette 5ème saison, et pour les deux autres qui suivront et concluront la parution de la série en DVD, les éditeurs Showshank Films et The Corporation reproduisent le format de référence qu’ils ont établi depuis la saison 3 : un digibook qui consiste en un coffret en carton rigide qui s’ouvre directement comme un livre, sérigraphié avec une image de la famille en couverture et les teintes « bleulaunes » (comprenez, vertes !) habituelles sur le reste de la surface. Après Malcolm, Dewey, Reese et Francis, c’est au tour de Hal d’avoir son portrait sur la tranche et de compléter la famille sur nos étagères !

Là encore, comme pour les éditions précédentes, cette description ne s’applique qu’aux 3000 premiers exemplaires mis en vente. Quand ceux-ci auront été écoulés, c’est une version classique dans un simple boitier plastique qui prendra le relais dans les rayons. Alors si vous avez le goût des belles éditions, que vous êtes fan de la première heure ou collectionneur, ne tardez pas trop à vous procurer ce bel objet qu’est la version digibook, faisant honneur à la série et rendant justice à la longue et incertaine attente qui aura précédé sa sortie en DVD !

A l’intérieur où les 22 épisodes et les bonus sont répartis sur 3 disques, on retrouve le désormais traditionnel livret contenant un guide des épisodes illustré, ainsi qu’une plongée dans les secrets de cette nouvelle saison, rédigés avec la collaboration de Malcolm-France.com. Petite nouveauté, il ne s’agit plus d’un ABCdaire comme dans les éditions précédentes, mais d’un recueil numéroté de 20 anecdotes étonnantes qui montrent certains épisodes sous un autre jour.

Vous l’aurez compris, cette édition s’inscrit dans la parfaite continuité des précédentes depuis la saison 3, ce qui est extrêmement appréciable pour la cohérence que cela donne à la collection ! Du coup, si l’on retrouve avec plaisir les qualités et les points forts du packaging désormais « stabilisé » et intronisé, on en retrouve aussi, de fait, les défauts et les points faibles, comme par exemple l’absence de fourreau pour contenir le digibook que vous êtes plusieurs à regretter. Autre petite lacune qui se perpétue, le fait qu’il n’y ait aucune indication pour repérer la répartition des épisodes sur les différents disques ; ni dans le livre-guide des épisodes, si sur les disques eux-mêmes sur lesquels il suffirait de marquer la référence des épisodes qui s’y trouvent. Rien de bien grave, toutefois !

Plein les yeux, plein les oreilles

On prend la même, et on recommence !

La continuité est restée intacte pour ce qui est du contenu des DVD. On se sent un peu comme à la maison dans ces menus, dynamiques et attrayants, qui nous sont devenus familiers et dans lesquels on se repère donc parfaitement au rythme de la fameuse chanson du générique qui met directement l’ambiance ! Seuls sont adaptés à chaque saison, la thématisation de l’interface et les extraits qui défilent dans les vignettes.

En parlant des menus, ce que propose celui des pistes sonores reste inchangé : la VO sous-titrée français et la VF, telle que devenue culte pour le public français grâce aux multiples rediffusions de la série. Enfin, toujours la très appréciable version sous-titrée pour sourds et malentendants. On retrouve toute l’ambiance sonore et musicale de la série telle qu’on l’aimait à la télévision, avec tous les avantages et le confort qu’apporte le support DVD.

L’image n’est pas en reste. Comme nous l’apprend la première anecdote mentionnée dans le livret, cette saison 5 est la toute première à avoir été filmée pour une diffusion en 16/9 (bien que l’image ait été redimensionnée en 4/3 en France à l’époque), et cela s’observe avec plaisir au visionnage. Au-delà des dimensions, l’image est nette, fluide, sans aucun grain. Des conditions optimales pour visionner la série et apprécier son atmosphère chaleureuse.

Bonus sur mesure

L’édition de la saison 4 proposait dans ses bonus la suite et la fin de l’entretien avec Linwood Boomer, le créateur de la série entamé dans ceux de la saison 3. Aucun bonus officiel n’existe ou n’est mis à disposition par la Fox qui produit la série. Ainsi, les éditeurs auraient fort bien pu, comme cela a été le cas pour les éditions du Royaume-Uni, ne proposer aucun bonus. Mais dans leur volonté de faire les choses bien, de célébrer comme il se doit la sortie tant attendue de la série et récompenser la patience des fans, ils n’ont pas cédé à la facilité (comme le prouve déjà le packaging très élaboré et très soigné des coffrets, unique à la France !), et ont souhaité proposer du contenu additionnel aux acheteurs des DVD.

C’est ainsi qu’à l’image de l’interview de Boomer qui était déjà réalisée spécialement pour le public français en juin dernier, les éditeurs ont mis la main à la patte pour concevoir de nouveaux bonus sur mesure.

Pour la saison 5, deux magnétos nous sont proposés.

Le premier, « Bernard le hamster », est un montage de 5 minutes qui compile toutes les apparitions de la petite bestiole éponyme au cours de la saison 3, de sa toute première entrée en scène dans l’épisode 3.06 – « Sueurs froides » (Health Scare) lorsque Dewey est chargé de prendre soin du hamster de sa classe durant une semaine et décide de le laisser s’enfuir plutôt que de le confier à un élève sadique censé prendre la relève. Si le running gag est bien connu des fans, il est extrêmement plaisant et amusant de voir ainsi les discrètes apparitions de Bernard mises bout à bout !

Le deuxième bonus exclusif, c’est un autre montage, plus ambitieux et plus délirant encore, le bien nommé « Pétage de câble ». Il s’agit d’une première partie (la seconde et dernière nous attend dans les bonus de la saison 7 !), qui compile très exhaustivement sur un peu plus de 9 minutes tous les passages, de la saison 1 à la saison 4 (les saisons 5 à 7 seront traitées dans la partie suivante), où les personnages disjonctent, s’énervent, hurlent, se battent, cassent tout… Presque 10 minutes de joyeuse cacophonie, de chaos et de folie jubilatoire comme Malcolm sait nous en fournir, dont beaucoup sont devenus cultes et font toujours autant rire !

Des suppléments sur-mesure fort bien réalisés, par des fans pour des fans, qui font plaisir et qui rendent ces éditions encore plus spéciales, uniques et conviviales, loin d’une édition trop sobre et dépouillée, qui se contenterait d’empiler les épisodes sans considération pour la série ou son public ! Et ça… on achète !

Commandez dès maintenant votre coffret

Malcolm - Saison 5 L'intégrale des 22 épisodes de la cinquième saison de la série. Malcolm - Saison 5

Sur le même sujet

Mots clés : , , , , ,

Commentaires