Saison 5, épisode 21

« La grande pagaille – 1re partie »

Note
(No Ratings Yet)
Titres
France La grande pagaille – 1re partie
États-Unis Reese Joins the Army - Part 1
Numéro
106 (5.21)
Code de production
06-03-521
Première diffusion
États-Unis   16 mai 2004   Fox Broadcasting Company
7 900 000 téléspectateurs
France   16 décembre 2004   M6
4 400 000 téléspectateurs
Scénario
Andy Bobrow
Réalisation
Personnages
Emy Coligado (Piama Tananahaakna), Molly Orr (Beth), Erik King (agent Stone), James Henriksen (officier Moon), Steve Rankin (sergent Hendrix), Michael Chieffo (Dennis), Paul Gleason (homme mystère), Monti Sharp (officier Joplin), Kevin Crowley (tech)

Résumé

Scène d'introduction Nous sommes plongés dans un rêve de Jamie, où il imagine chacun des membres de la famille avec une poitrine apparente, lui chantant «doubidoubidou» dans une chorale improbable.

Malcolm flirte avec la petite amie de Reese, Beth. Quand Reese le découvre, il décide de quitter la maison et de s’engager dans l’armée. D’abord réticent à toute forme d’autorité, il finit par rentrer dans le moule allant même jusqu’à impressionner le Sergent Hendrix. Pendant ce temps, Hal est poursuivi par le FBI dans une affaire de malversations survenues au sein de son entreprise, et dont on lui fait porter le chapeau. Il a rendez-vous avec un homme qui sait qu’il est innocent et qui compte bien le prouver. De son côté, Lois est totalement dépassée par les événements : elle est renvoyée de son travail pour faute professionnelle et commence à perdre pied. Francis et Piama viennent à la maison pour soutenir la famille dans ces moments difficiles. Quant à Dewey, il s’entraîne au piano dans l’indifférence générale pour le concours du Festival des Jeunes Interprètes.

Détail des intrigues

Lois donne à manger à Jamie. Elle se met à lui parler en « doubidoubidou » répétés et est bientôt rejointe par le reste de la famille. Hal, Reese, Malcolm et Dewey ont tous de la poitrine et se rassemblent avec Lois autour du bébé dans une chorale confuse de « doubidoubidou ». Soudain, on voit Lois et Hal penchés sur le berceau de Jamie endormi. Hal demande à Lois si elle pense que les bébés rêvent.

Complètement anéanti lorsqu’il découvre que Malcolm lui a volé sa petite amie, Reese disparaît du jour au lendemain. Les employés de la compagnie de Hal sont traqués par le FBI pour des affaires de malversations au sein du personnel. Refusant de donner des noms à l’aveuglette quand on l’interroge, Hal se fait dénoncer par moins scrupuleux que lui et se retrouve arrêté à tort en tant que principal suspect…

Le cœur brisé, Reese s’est engagé dans l’armée sous une fausse identité. D’abord insensible à toute forme d’autorité, Reese va tirer profit de sa capacité à débrancher son cerveau…

Malcolm essuie les sous-entendus, les reproches et l’amertume de sa famille suite à sa trahison qui a provoqué le départ de Reese. Ne supportant plus la culpabilité qu’on lui renvoie sans cesse, il cherche des excuses à son attitude…

Hal est en liberté surveillé. Contrôlé par un anneau de détention placé à sa cheville, il n’a pas le droit de quitter la maison, Un individu mystérieux qui se dit en mesure de l’innocenter lui donne rendez- vous à la bibliothèque…

Francis et Piama sont venus en renfort aider Lois à tenir la maison en cette période de chaos. Mais décidemment trop tourmentée par la situation de la famille, Lois commet une grave étourderie à Lucky Aide et perd son emploi…

Dans l’indifférence de toute sa famille, trop accaparée par la disparition de Reese et l’arrestation de Hal, Dewey gagne un concours régionale de musique et part en avion pour participer à la finale nationale…

Musiques

    • Musique "Deux Arabesques: Andantino con moto" - Claude DeBussy
      Scène Dewey joue du piano alors que ses parents paient les factures.
    • Musique "The Bolero" - Maurice Ravel
      Scène Dewey observe la dispute avec le policier en jouant du piano.
    • Musique "Music Box Dancer" - Frank Mills
      Scène Alors que Lois, Francis et Piama se dispute avec le policier, Dewey pianote un air qu'il est le seul à entendre grâce à son casque.

Commentaires