Saison 2, épisode 01

« Embouteillage »

Note
(2 votes, average: 3,00 out of 5)
Titres
France Embouteillage
États-Unis Traffic Jam (2)
Numéro
17 (2.01)
Code de production
06-00-204
Première diffusion
États-Unis   5 novembre 2000   Fox Broadcasting Company
17 800 000 téléspectateurs
France   15 janvier 2002   M6
10 500 000 téléspectateurs
Scénario
Dan Kopelman
Réalisation
Personnages
Eric Nenninger (Eric Hansen), Kasan Butcher (Joe), Hallee Hirsh (Jessica), Andrew Craig (Mme Wells), Clyde Kusatsu (marchand de glaces), Mark Christopher Lawrence (policier #1), John Harrington Bland (policier #2), Andy Mackenzie (voleur), Jayne Taini (fermière), Skip O'Brien (travailleur), Erin Briskey (enfant), Christie McNew (passager de la limousine)

Résumé

Scène d'introduction Malcolm et sa famille se font bannir du parc aquatique. Malcolm envie Dewey qu’il croit confortablement installé à la maison, sans savoir que ce dernier se trouve au même moment quelque part dans un vaste champ de maïs en train de parler à un épouvantail…

Expulsés du Parc Aquatique, Lois, Hal, Malcolm et Reese reprennent la route en direction de la maison. Mais un accident causé par un véhicule qui les double crée un embouteillage monstre sur l’autoroute. L’occasion pour Malcolm de faire la connaissance d’une jeune fille, pour Reese de défier un vendeur de glaces, pour Lois de s’exciter devant la lenteur des travaux de déviation, et pour Hal de de poser des questions existentielles. Pendant ce temps, Dewey vadrouille autour du pays en faisant plein de connaissances. De son côté, Francis se lance dans un concours gastronomique en se gavant de sucreries.

Détail des intrigues

Malcolm et sa famille se font bannir du parc aquatique. Malcolm envie Dewey qu’il croit confortablement installé à la maison, sans savoir que ce dernier se trouve au même moment quelque part dans un vaste champ de maïs en train de parler à un épouvantail…

Après le fiasco du parc aquatique, sur la route du retour, Hal s’agace contre une voiture qu’il laisse finalement le doubler et qui finit percutée par un camion. Cet accident de la route bloque Malcolm et sa famille dans un immense embouteillage…

Sur l’autoroute bloquée, Malcolm fait la rencontre de Jessica, une jeune fille jolie, intelligente et drôle ; mais ces qualités vont le mettre face à ses propres défauts…

Excédés par la chaleur, Reese et d’autres enfants partent à l’assaut d’un camion de glaces jalousement gardé par son propriétaire…

Sous le choc de l’accident, Hal tombe dans un profond cas de conscience et ne cesse de penser à la voiture qui l’a doublé juste avant l’accident. Ses réflexions existentielles le font réfléchir sur le destin et la causalité…

Lois s’impatiente et déchaine sa colère contre les agents de sécurité…

Suite au décès brutal de Mrs White, sa baby-sitter, on suit les aventures et les turpitudes de Dewey à travers le pays, de la fermière qui le recueille au gangster qui l’enlève, en passant par les immigrés mexicains et les bikers…

À l’école militaire, le cadet Eric refuse de croire que le corps de Francis supportera l’inhalation de cent canards en sucre. Francis relève le défi, tant bien que mal…

Anecdotes

  • Cet épisode est dédié à la mémoire de Mike Sforza, responsable des décors sur quelques épisodes de la saison 1.

  • Francis fait le pari de manger cent sucreries. S’il avait réellement réussi, il serait très probablement tombé dans le coma par une telle consommation de sucres.

    Le pari de Francis selon lequel il pourrait manger 100 canards en sucre finirait très probablement par une catastrophe dans la réalité. Même une personne en bonne santé sans diabète prendrait le risque de tomber dans le coma suite à une telle ingestion de sucre.

  • Le passage où Dewey se retrouve à parler à un épouvantail est un clin d’œil au film Le Magicien d’Oz, où Dorothy croise le chemin d’un épouvantail qui l’aide dans sa quête.

  • Lois révèle que Dewey a été conçu lorsqu’ils regardaient une location du film La Fièvre au corps. Ce film de 1981, avec William Hurt et Kathlee Turner, était à l’époque considéré comme très osé à cause de scènes sexuelles très explicites.

Répliques cultes

    • Malcolm : Bon, le truc à savoir à propos de ma famille, c’est que même si on ne sort pas très souvent, quand on sort, on finit toujours par se faire remarquer ! [Ellipse]
    • Hal : Quand vous dites "interdiction à vie", je voudrais savoir, à quelle vie vous faites allusion ?
    • Dewey [À un épouvantail] : Alors, après l’ambulance est arrivée, et il y avait un ballon sur la route. Je voulais l’attraper, mais après je savais plus où j’étais. Ensuite, il y a eu un sac en plastique et je voulais le prendre, mais après j’étais perdu. C’est là que je vous ai vu, et alors je me suis dit que vous pourriez m’aider, comme la fille, l’autre fois, dans le film. Si vous vouliez bien devenir vivant, ce serait vraiment gentil… Merci quand même.
    • Dewey : A, B, C, D… A, B, C, D… A, B, C, D…
    • Fermière : Ah, ah ! Tu as eu de la chance que je te trouve ! C’est pas très prudent pour un garçon de ton âge de rester tout seul.
    • Dewey : A, B, C, D…
    • Fermière : Ne t’inquiète pas, va ! Je vais te ramener à la maison. Tes parents doivent être inquiets ! Ils doivent se faire un sang d’encre.
    • Dewey : A, B, C, D… A, B, C, D…
    • Fermière : C’est « E », ensuite ! A, B, C, D, E !
    • Dewey : Je sais. A, B, C, D… A, B, C, D…
    • Francis : Sucre, sirop de glucose, mélasse et gélatine… Hmm, ça alors, comment un truc si simple peut-il être si délicieux ?
    • Joe : C'est très mauvais pour la santé en tout cas !
    • Francis : Pour un palet rustique, peut-être, je te l’accorde, mais pour le mien, le canard en sucre, y’a rien de plus simple et naturel ! Je pourrais en avaler une centaine !
    • Joe : Non, c’est impossible. Ce genre de bouffe, ça gonfle dans l’estomac ! Tu dépasseras pas cinquante canards !
    • Francis : Tu crois, mais c’est là que tu te trompes, Joe ! Cette bouffe-là ne gonfle pas ! Elle se dissout ! Y’a toujours de la place…
    • Eric : Est-ce que vous allez la fermer ? Ca fait une heure que je me tais, et que je vous écoute dire qu’on peut avaler ceci, et qu’on ne peut pas avaler cela ! Et ça continue, et ça continue, et moi j’en ai plus qu’assez ! Oui, le canard en sucre gonfle dans l’estomac ! Tu es un crétin, si tu crois le contraire !
    • Francis : Bon, alors, moi, je vais te dire une bonne chose ! Si moi je te dis que je digère une centaine de canards en sucre, je t’assure que je sais de quoi je parle, tu peux me croire quand je le dis ! Et ne vois aucun genre d’attaque personnelle là-dedans ! Parce que je ne voudrais pas avoir à te demander pourquoi tu gardes ton slip sous la douche… [...]
    • Francis : Une fois, je me suis enfilé trois kilos de raisins secs d’un seul coup, quand j’étais en Première ! Alors, je sais ce que mon estomac est capable de digérer !
    • Eric : Ici, il n’est pas question de raisins, mon vieux ! Il est question de sucre ! C’est pas pareil ! Du sucre ! Et c’est extrêmement simple ! Le corps humain ne peut pas absorber le sucre contenu dans cent canards !
    • Finley : Attends ! Dans certains cas extrêmes, l’expérience a prouvé que le pancréas humain augmente sa production d’insuline de 60% !
    • Francis : Ah !
    • Eric : Même si ton pancréas arrivait à remplir une piscine d’insuline, ça ne servirait à rien ! Tes sécrétions d’adrénaline ne la diffuseraient pas assez vite dans ton corps !
    • Hal : Réfléchis un peu, Lois. J’ai rattaché mon lacet sur le parking, avant qu’on parte, tu te souviens ? Si je l’avais pas fait, on aurait repris la route vingt secondes plus tôt, on aurait fait deux cents mètres de plus sur le trajet… et on aurait été à la place de la voiture grise.
    • Lois : Et si t’avais pas loué La Fièvre au Corps, on n’aurait jamais eu Dewey ! Tout est dans tout, et inversement, Hal !
    • Les cadets [Comptant les canards avalés par Francis] : … Et 61… 62… 63… 62… 61… 62 !... 63…

Gifs

Musiques

    • Musique "Devil Went Down to Georgia" - Charlie Daniels Band
      Scène Le vol de la voiture.
    • Musique "The Great Escape Theme" - Elmer Bernstien
      Scène Concours de manger de guimauves.

Erreurs & Faux raccords

  • Si vous regardez de près les ombres des voitures, vous remarquerez que leur direction change plusieurs fois. La faute à un tournage sur plusieurs jours !

  • Quand le truand prend un virage serré sur une route de terre, on ne voit pas Dewey dans la voiture. En effet, ce moment a dû être réalisé par un professionnel.

  • Lorsque Lois essaie de faire fonctionner la grue, il y a un gros plan sur elle où on aperçoit le visage du policier. Pourtant, au plan large suivant, l’homme est toujours en train de se diriger vers elle.

  • Malcolm vente les mérites de l’embouteillage, et s’en suit un plan depuis l’avant de la voiture où l’on voit Malcolm regarder par la fenêtre, alors qu’on l’entend toujours parler.


Commentaires