Saison 2, épisode 12

« La nouvelle tête d’ampoule »

Note
(No Ratings Yet)
Titres
France La nouvelle tête d’ampoule
États-Unis Krelboyne Girl
Numéro
28 (2.12)
Code de production
06-00-212
Première diffusion
États-Unis   14 janvier 2001   Fox Broadcasting Company
France   30 janvier 2002   M6
Scénario
Bob Stevens
Réalisation
Personnages
Craig Lamar Traylor (Stevie Kenarban), Daniel von Bargen (Edwin Spangler), Evan Matthew Cohen (Lloyd), Kyle Sullivan (Dabney Hooper), Tania Raymonde (Cynthia Sanders), Fred Sanders (père de Cynthia), Kristin Quick (Flora Mayesh)

Résumé

Scène d'introduction Malcolm se fait une tartine avec tout ce qu’il a de plus dégoûtant sous la main et se vautre devant la télé en faisant mine de la manger, devant les yeux de Reese...

La classe des « têtes d’ampoule » accueille une nouvelle élève, Cynthia, qui a un comportement pour le moins étrange : très attachée à Malcolm, elle ne le quitte littéralement plus ! Pendant ce temps, Lois et Hal essaient de séparer Dewey de son doudou. Devant sa peine, Lois lui évoque les microbes qu’il contenait, mais l’effet escompté dépasse ses espérances : le petit garçon devient un maniaque de la propreté au point de porter une combinaison. De son côté, Francis demande à Hal de lui fournir un alibi pour une bêtise qu’il a faite à l’école militaire, afin de le couvrir. Hal refuse, mais lorsque le Commandant Spangler l’appelle, il ne peut s’empêcher de protéger son fils.

Détail des intrigues

Malcolm se fait une tartine avec tout ce qu’il a de plus dégoûtant sous la main et se vautre devant la télé en faisant mine de la manger. Reese arrive et s’empare de la tartine sans réfléchir. Dégoûté, Reese recrache son morceau de tartine et Malcolm savoure le spectacle.

Les têtes d’ampoule ont une nouvelle recrue de leurs rangs, Cynthia, une jeune fille excentrique et farceuse. Bien que sa première discussion avec elle soit quelque peu déroutante et qu’elle ait une fâcheuse tendance à le suivre partout, Malcolm se rapproche de la nouvelle…

Pour convaincre Dewey de se débarrasser de son doudou, Lois le met en garde contre les microbes. Traumatisé, Dewey se met à traquer les microbes dans toute la maison. Lois profite de la situation pour le laisser nettoyer la maison…

Francis a besoin de Hal pour lui fournir un alibi efficace qui le disculperait d’une faute lui faisant encourir le fouet, nouvellement instauré par Spangler dans l’école militaire. Bien qu’Hal refuse l’idée, il finit par céder…

Anecdotes

  • Cet épisode marque la première apparition de Cynthia (Tania Raymonde), qui est d’ailleurs au centre de l’intrigue.

  • Cynthia dit vrai quand elle souligne que le krav-maga est une méthode d’auto-défense de l’armée israélienne.

Répliques cultes

    • Lois : Est-ce que tu peux m’expliquer, Malcolm, pourquoi tu mets jamais les sous-vêtements que je t’achète, pourquoi ?
    • Malcolm : Maman, je…
    • Lois : Pourquoi est-ce tu ne portes jamais aucun de ces slips ? Y’a une raison ?
    • Malcolm : C’est que je veux porter des caleçons…
    • Lois : Sans blague ? Tu penses peut-être que t’es à l’étroit, dans ce lin, vu tes mensurations ? Laisse-moi te dire une bonne chose : tu as la folie des grandeurs, mon garçon !
    • Malcolm [À la caméra] : Je rêve d’au moins un souvenir d’enfance que je n’aurai pas besoin de refouler à l’âge adulte !
    • Reese : Malcolm, tu veux bien demander à ta petite amie qu’elle me passe les patates ? [Malcolm ne répond pas] Malcolm, tu veux bien remercier ta petite amie pour moi ? [Malcolm ne répond pas] Malcolm, tu devrais demander à ta petite amie si elle veut pas des petits pois !
    • Dewey : Ça va, on a compris !
    • Malcolm : Merci, monsieur poulet, de vous sacrifier pour que je puisse continuer à rester en vie !
    • Cynthia : Mais, qu’est-ce que tu fais ?
    • Malcolm : Tu vois, si un jour on me tue pour me manger, j’aimerais qu’on me dise merci, c’est tout.
    • Lois : Tu crois que je t’ai confisqué Domingo uniquement parce que je suis méchante ?
    • Dewey : Absolument.
    • Lois : Dewey, la seule raison pour laquelle j’ai pris ton Domingo, c’est qu’il est vraiment dégoûtant ! Il est rempli de microbes qui pourraient te rendre vraiment malade.
    • Dewey : Non, il ferait jamais ça. Il m’aime, lui.
    • Lois : C’est les microbes qui rendent malades. Ce sont des petits insectes qui rendent malades, et Domingo en est entièrement recouvert. Quand tu le touches, ils montent sur tes doigts, et ensuite, imagine ce qui se passe quand tu touches tes yeux ! Mais, moi, je vais te le dire ce qui se passe : les microbes entrent dedans et tes yeux s’infectent. Et tu tombes très malade, et il se peut que ton nerf optique se mette à pourrir et qu’un jour tes yeux sortent de la tête. Alors, si tu veux garder Domingo, je suis d’accord. Mais si tu veux conserver tes deux yeux, tu dois me le rendre… C’est bien, tu as le bon choix, mon chéri… Dors bien.
    • Lois : Dewey, mais qu’est-ce que tu fais ?
    • Dewey : Je tue les microbes ! Je les tue, je les déteste, les microbes sont vilains !
    • Lois : Le four aussi, est plein de microbes !
    • Cynthia : Tu vois, si je maintiens la pression plus de dix secondes, alors tu perds connaissance. Si je la maintiens plus de vingt secondes, alors tu meurs d’une hémorragie cérébrale !
    • Malcolm : Ouais… trop cool !
    • Cynthia : Malcolm, tu fais combien de mots avec les lettres de ton numéro de téléphone ? Moi j’en fais cinq. Trois en langage courant, et deux en Espéranto, c’est cool ! Non, je rigole !
    • Malcolm : Si c’est une plaisanterie, t’as pas besoin de dire « non, je rigole ! », ou c’est marrant, ou ça l’est pas !
    • Cynthia : Dis donc, c’est pas parce que t’es plutôt mignon que tu peux être grossier !
    • Malcolm [À la caméra] : J’ai pas été grossier, je voulais juste… C’est quoi ce… ? Elle a bien dit que j’étais mignon ?
    • Francis : Salut, Malcolm ! Tu voulais qu’on discute ?
    • Malcolm : Ouais, je voulais te parler d’un truc qui me pose un petit problème…
    • Francis : Je t’écoute, vas-y…
    • Malcolm : C’est une fille à l’école…
    • Francis : LAISSE MAMAN A L’ECART !
    • Malcolm : Quoi ?
    • Francis : Je te préviens, ne laisse surtout pas maman se mêler de ta vie amoureuse !
    • Malcolm : Non, maman n’a rien à voir dans tout ça !
    • Francis : Crois-moi, elle essaiera, et elle bousillera toute ton histoire ! Quoi que maman te dise, surtout, ne l’écoute pas ! Et ne fais pas le contraire non plus ! Ce qui a marché pour moi, c’est de… Bah, en fait, ça n’a jamais marché pour moi…
    • Hal : Il faut que tu parles à Dewey…
    • Lois : J’attends qu’il ait fini de faire les carreaux…
    • Lois : C’est la puberté ! Leur pantalon les démange, leur corps devient dingue, et ils n’y peuvent rien ! Alors, ils commencent à embrasser les filles, et ça les rend surexcités et chamboulés, et ils savent plus quoi faire de leur peau ! Alors ils jettent des pavés, ou autre chose ! Mon fils aîné a mis le feu à la niche du chien des voisins ! Ils sont tous idiots à cet âge-là, croyez-moi ! Et ils font que des idioties !
    • Père de Cynthia : Oui, peut-être… Oui, c’est bien possible… Oui, mais ce genre de comportement est inacceptable !
    • Lois : Absolument, vous avez raison ! Mais vous devriez commencer à vous y faire, parce que votre fille est du genre qui pousse très vite et très tôt ! Elle va exploser tous les soutien-gorge que vous lui achèterez dans les trois ans à venir ! [À Cynthia] Au début, ça va t’embarrasser ! Mais laisse la nature faire son travail, tiens-toi bien droite ; à l’université, tu seras la reine ! [Au père] Suivez-moi ! Je vais vous donner le numéro de notre vitrier. Il a beaucoup travaillé pour nous, il vous fera un prix !

Musiques

    • Musique "There She Goes" - The Getaway People
      Scène Plusieurs fois dans l'épisode notamment lorsque Cynthia poursuit Malcolm en sortant de l'école.

Commentaires